Parc provincial Lepreau Falls

Roches

Les roches de Lepreau Falls appartiennent au groupe Mabou (CMA) et datent vraisemblablement du début du Carbonifère (325 à 315 millions d’années environ). Il s’agit de grès, de schiste et de conglomérat dont les tons vont du rouge au violet. Très peu de fossiles ont été découverts dans ces roches, et il s’est avéré difficile de déterminer leur âge. Dans les années 1970, des géologues pensaient qu’elles dataient du Trias (251 à 199 millions d’années). Les fossiles découverts ici étaient décrits comme provenant de cette période. On sait maintenant qu’ils sont bien plus âgés.

Fossiles

Les fossiles sont généralement les restes enterrés d’animaux et de plantes, conservés sous forme pétrifiée en tant que moulage ou moule. Il peut également s’agir d’ichnofossiles, c’est-à-dire des traces faites par des organismes, comme des empreintes de pas laissées par des animaux marchant dans la boue. Ces traces fossiles fournissent des données scientifiques sur le comportement des animaux. À quelle vitesse l’animal marchait-il? Voyageait-il seul ou en groupe?

Un rare exemple de traces fossiles de tétrapode a été découvert à Lepreau Falls en 1974. Le tétrapode est un animal à quatre pattes. Les empreintes semblaient provenir d’un amphibien. Au moins deux ensembles de traces de pas ont été découverts, les pas étaient séparés par un sillon laissé par la queue alors que l’animal marchait sur une surface mouillée. Les renseignements géologiques de l’époque indiquaient que les roches dataient du Trias (251 à 199 millions d’années). On pense maintenant qu’il s’agit plutôt de roches du Carbonifère précoce (325 à 315 millions d’années). Les traces de pas ont certainement été faites par des amphibiens parmi les plus vieux de la Terre.

Érosion

Les roches sont érodées par l’action de l’eau qui émiette lentement les couches en morceaux de plus en plus petits. Pendant l’hiver, la glace et le gel les désagrègent également. Au fil de l’érosion, le sable et la boue sont entraînés dans la baie de Fundy. Ils forment ensuite des roches sédimentaires qui contribuent au recyclage de la croûte terrestre. Les roches sédimentaires rouges de Lepreau Falls ont jadis été déposées dans l’eau, le long d’une rivière ou d’un littoral. Des traces de pas découvertes ici indiquent que l’eau était souvent peu profonde.

Accès :
Toute l’année
Accès :
Accessible aux personnes handicapées :
Horaire :
Du lever au coucher du soleil
Emplacement :
Adresse :
Sud de la route 1
Ouest de Saint John, Nouveau-Brunswick
Canada
GPS:
45.1685486, -66.4601306
Téléphone :

Parc naturel Irving

Roches

La géologie du Parc naturel Irving comprend un substratum du Dévonien au Carbonifère (359 à 346 millions d’années) exposé à l’île Taylors et à Sheldon Point et recouvert de dépôts de sable, de gravier et d’argile au cours de la dernière période glaciaire, il y a moins de 15 000 ans. Il s’est révélé ardu de déterminer l’âge des roches volcaniques et sédimentaires.

Bien que ces roches possèdent bon nombre de caractéristiques intéressantes, la présente note porte surtout sur la géologie de l’âge glaciaire du parc. Il s’agit du meilleur endroit de Stonehammer pour observer cet aspect de son histoire géologique. La géologie de l’âge glaciaire est constituée de sédiments « meubles ». Trop jeunes, ils ne sont pas encore formés en roche.

Changement climatique

La fin de l’âge glaciaire est caractérisée par un changement climatique rapide, plus spécialement au cours de l’intervalle froid appelé « Dryas récent ». Il y a environ 11 000 ans, les températures ont plongé de 7 ˚C en une dizaine d’années. Les insectes subarctiques ont de nouveau envahi les Maritimes pendant des centaines d’années, jusqu’à ce que la température se réchauffe. La tourbière située sur la colline de Saints Rest Beach témoigne de ce changement climatique rapide.

Glaciers

Pendant une période que les géologues ont baptisée le « dernier maximum glaciaire » et qui a eu lieu il y a environ 20 000 ans, les glaciers recouvraient la presque totalité de l’Amérique du Nord, y compris les Maritimes. Il y a 10 000 ans, le Nouveau-Brunswick n’était probablement pas recouvert de glace. En se retirant, les glaciers ont laissé des empilements de sable et de gravier le long de leurs limites. Appelés « moraines » et « épandages fluvio-glaciaires », ces empilements de sédiments peuvent facilement être observés dans le paysage moderne. Nous les utilisons souvent comme carrières de sable et de gravier. La carrière du chemin Sand Cove, située au-dessus de la plage, en est un exemple. Il y a près de 15 000 ans, le front du glacier se tenait ici, au Irving Nature Park. C’était ce qu’on appelle un glacier de marée, car il se dressait contre l’océan. L’argile rouge le long des falaises de la plage se compose de couches de sédiments marins. Parfois, on y trouve des fossiles d’escargots, de palourdes, d’oursins et d’étoiles de mer. En se retirant, le glacier a continué à laisser une série de moraines aux endroits où il est demeuré un moment. Si vous regardez au nord-ouest depuis la plage, vous verrez le chemin Manawagonish, sur la colline. Ce chemin a été tracé sur la moraine Manawagonish. La moraine a agi comme une digue et a forcé le fleuve Saint-Jean à couler par les rapides réversibles.

Accès :
Accès :
Accessible aux personnes handicapées :
Horaire :
Emplacement :
Ouest de Saint John
Adresse :
1379, chemin Sand Cove
Saint John (N.-B.)
E2L 4M3 ~ Canada
GPS:
45.2257772, -66.1175892

Sentier Fundy

Roches

L’affleurement rocheux qui borde la route d’accès au sentier Fundy montre des roches du Précambrien au Cambrien près du pont de la rivière Big Salmon et des roches du Trias le long de la côte qui va vers l’ouest. Près de 400 millions d’années d’histoire de la Terre sont visibles ici. Les roches les plus âgées racontent l’histoire de l’ancien océan Iapetus. Dans la mythologie grecque, Iapetus était un Titan et le père d’Atlas. L’océan Atlantique moderne tire son nom d’Atlas.

Océan atlantique

L’océan Atlantique est un élément géologique récent ne datant que de près de 200 millions d’années. Les roches de la rivière Big Salmon, quant à elles, datent de 600 millions d’années! L’océan Atlantique a été créé par l’expansion du fond marin. La roche fondue provenant de l’intérieur de la terre monte à la surface pour créer une nouvelle croûte. En montant et en refroidissant, la nouvelle croûte se répand le long de la chaîne de montagnes volcaniques du plancher océanique. L’ancienne croûte retourne à l’intérieur de la Terre le long des fosses océaniques profondes. Les chaînes de montagnes volcaniques du plancher océanique marquent le milieu d’un bassin en pleine expansion. Les matières fondues qui remontent créent dans la croûte une « bulle » qui se brise ensuite, et crée des volcans.

Elles se rejoignent ensuite pour former une longue cassure où naît un nouvel océan. Une des fentes ne parvient pas à en rejoindre une autre. On donne au « rift avorté » le nom d’aulacogène. La baie de Fundy est un de ces rifts créés lors de la naissance de l’océan Atlantique. Plutôt que s’intégrer à un nouvel océan, il est devenu une « vallée axiale » qui s’est remplie de sédiments.

Érosion littorale

La pierre est usée par l’action de l’eau qui réduit lentement les couches en morceaux de plus en plus petits. Au fil de l’érosion, le sable et la boue sont entraînés dans la baie de Fundy. Ils forment ensuite des roches sédimentaires qui contribuent au recyclage de la croûte terrestre. Les « pots de fleurs » sont le résultat pittoresque de l’érosion côtière. Ce sont de petits fragments de la côte en érosion qui ont résisté au martèlement de la mer. Ils indiquent où la ligne de côte se trouvait jadis. Un jour, ils succomberont sous les coups de la mer.

Accès :
Accès :
De la mi-mai (fin de semaine de la fête de la Reine), à la mi-octobre (fin de semaine de l’Action de grâce canadienne). Après la saison, l’accès peut se faire par l’entrée située juste à côté de l'entrée principale (la route est fermée à la circulation – marche, randonnée et vélo seulement).
Accessible aux personnes handicapées :
Oui
Horaire :
20 mai au 24 juin, 9 h à 17 h
25 juin au 19 août, 8 h à 20 h
20 août au 5 septembre, 9 h à 19 h
6 septembre au 10 octobre, 9 h à 17 h
Emplacement :
Adresse :
Entrée
3, route d'accès du sentier Fundy
Salmon River (N.-B.)
E5R 1W4 ~ Canada
Bureau
229, rue Main
St. Martins
E5R 1B7 ~ Canada
GPS:
45.4085942, -65.4314777
Géoparc mondial Stonehammer de l’UNESCO