Sur le plan de la préservation et la conservation, Stonehammer cherche à faire connaître aux élèves, à la communauté et aux visiteurs les lois du Nouveau-Brunswick qui ont pour but de protéger le patrimoine géologique et les fossiles afin qu’ils comprennent l’incidence de leurs gestes sur la Terre.

La majorité des objectifs en la matière sont menés à bien dans le cadre du volet Éducation. Cependant, il incombe au géoparc de faire en sorte que cette loi néo-brunswickoise soit bien connue et comprise.

Les fossiles et les gisements fossilifères sont protégés par le Nouveau-Brunswick en vertu de la Loi sur la conservation du patrimoine. Les fossiles sont considérés comme des objets du patrimoine et un permis est exigé pour leur collecte. Les affleurements géologiques forment souvent des paysages spectaculaires. Il n’est donc pas surprenant que les meilleurs paysages géologiques de Stonehammer se trouvent dans des parcs provinciaux, municipaux et privés. Les autorités du parc voient à la protection et à la conservation de ses caractéristiques géologiques. De manière générale, il est interdit de recueillir des spécimens et de modifier les affleurements dans les géosites de Stonehammer.

Si vous voyez un fossile, notez l’endroit où il se trouve, photographiez-le, puis envoyez l’information au Musée du Nouveau-Brunswick.

Géoparc mondial Stonehammer de l’UNESCO